Pour apprendre tous les sens doivent être utilisé.

Christine Blaser, spécialiste de la formation professionelle chez KoKoTé utilise tous les sens pour concevoir le contenu de l'apprentissage.

Christine Blaser - Spécialiste et responsable de la formation à L' Association Equilibre.

Christine Blaser a une formation d'enseignante et, en tant que spécialiste de la formation professionnelle à KoKoTé, elle est responsable de la formation (formation de rattrapage) des réfugiés.

Interview :
Comment avez-vous été impliqué dans la société JLT/KoKoTé ?


Le fondateur de KoKoTé, Franz Huber, et moi-même nous nous connaissions déjà grâce à mon travail pour le centre de formation professionnelle et de formation continue du programme de transition à Uri. Nous avions déjà constaté à l'époque qu'il y avait un besoin de formation professionnelle pour les réfugiés adultes. Je travaillais dans ce domaine depuis longtemps et j'ai pu acquérir une grande expérience en tant qu'enseignante dans le domaine de l'alphabétisation des adultes germanophones. Par hasard, Franz et moi nous nous sommes retrouvés et il a pu me convaincre tout de suite d'adopter son idée de JLT Company/KoKoTé..

Comment les réfugiés sont-ils formés à JLT Company/KoKoTé ?

Les réfugiés viennent à mes cours un jour par semaine. Récemment, nous avons divisé cela en deux demi-journées, car la plupart d'entre eux ne sont pas habitués à travailler intellectuellement. Ils préfèrent tous travailler avec leurs mains, donc l'apprentissage fonctionne mieux à l'atelier qu'à l'école. L'objectif principal de l'école est d'apprendre l'allemand et d'atteindre un certain niveau afin de pouvoir poursuivre la formation professionnelle après le stage, son année intermédiaire ou son pré-apprentissage. De nombreux réfugiés ne comprennent pas le suisse allemand et restent donc entre eux, ne parlant que leur langue maternelle. Avec nous, ils ont la possibilité de parler et d'apprendre la langue écrite. Très souvent, nous discutons aussi de questions relatives à la vie quotidienne en Suisse : Que signifie vivre en Suisse ? Quelles sont les droits et les devoirs ? Comment fonctionne la séparation de l'Église et de l'État ? Comment éliminer correctement les déchets ? Pourquoi est-il important de respecter un délai convenu ? Nous pouvons ainsi les aider à s'intégrer dans la vie quotidienne en Suisse.

À quoi ressemble une journée d'école pour vous ?

Nous sommes tous dans la même pièce et nous portons des masques en ce moment. Je suis heureuse que nous puissions continuer à donner les cours. Nous ne faisons pas beaucoup d'exercices tous ensemble parce que chacun est à un niveau différent et n'est pas habitué au travail d'équipe dans l'apprentissage. Mais après les vacances, par exemple, je pose des questions pour que nous puissions tous échanger des idées. Les difficultés sont les mêmes pour la plupart : les voyelles comme O, A, E et I sont difficiles à prononcer. L'oreille est formée différemment. La plupart des réfugiés viennent des régions de langue arabe et ont des lettres complètement différentes et souvent plus nombreuses que les nôtres et, s'ils ont appris à écrire, ils le font de droite à gauche. Ils sont également habitués à apprendre par cœur plutôt qu'à appliquer ce qu'ils ont appris. C'est l'un des plus grands défis. Nous avons du bon matériel pédagogique et des applications avec des exercices qu'ils peuvent faire eux-mêmes. Je les soutiens lorsque cela est nécessaire. Pour moi, il est particulièrement important que tous les sens soient utilisés pour l'apprentissage. Entendre, toucher, voir, écrire. De cette façon, ils découvrent ainsi comment ils apprennent le mieux.

Quels sont les défis particuliers auxquels vous êtes confrontée lorsque vous travaillez avec des adultes d'autres cultures ?

Les plus grands défis sont d'ordre culturel. Les réfugiés savent "apprendre" différemment, mais ils doivent s'adapter à notre système. Il y a également de nombreux malentendus. Mais ils sont souvent drôles. Par exemple ils ne comprennent pas pourquoi en tant que mère je vis seule. Dans leur culture, personne ne vit seul, surtout pas une femme. Vous êtes toujours intégré dans une famille. Ils n'ont pas non plus compris que je VEUX vivre seule. En outre, ils acceptent mon autorité que parce que je suis une femme plus âgée. Aujourd'hui une femme plus jeune ne pourrait probablement pas donner ces cours car elle ne serait pas acceptée par les hommes de religion musulmanne. Je fais face à d'autres défis que je connaissais déjà grâce à mes nombreuses années d'expérience dans l'éducation des adultes. Les adultes apprennent généralement plus lentement, cela demande beaucoup de temps et de patience. Et de la flexibilité. Parfois, je viens avec un panier rempli de choses préparées, puis quelqu'un pose une question et nous y consacrons toute la demi-journée.
De quoi êtes-vous le plus fier jusqu'à présent dans votre travail pour KoKoTé ?
Le succès d'Ali (Ali Ghorbani a réalisé le meilleur Examen de fin d'apprentissage de sa classe suisse, même le journal 20Minuten en a parlé en première page) ! Je l'ai accompagné et soutenu étroitement dès le début. Il était très ambitieux, sinon il ne serait pas allé aussi loin. Il est très important pour nous que les réfugiés et les apprenants viennent de leur propre chef, soient motivés et obtiennent ce dont ils ont besoin. Non pas qu'ils restent assis et attendent que nous prenions tout en charge pour eux. C'est ainsi que de grands succès sont possibles, comme celui d'Ali.

Schule



Shop
Association Equilibre Portraits Christine
Fragezeichen ocker

Les adultes en géneral apprennent plus lentement

il faut beaucoup de temps, de patience et de flexibilité

Christine Blaser - Spécialiste de la formation à l'Association Equilibre

Fragezeichen Schwarz

Chez KoKoTé des réfugiés sont formés

afin qu'ils aient une meilleure entrée sur le marché du travail suisse.

Les journées pédagogiques sont principalement axées sur l'apprentissage de l'allemand et des mathématiques. Cet apprentissage est essentiel, à chaque réfugié est attribué un mentor pendant le stage, l'année intermédiaire ou le pré-apprentissage.

À KoKoTé, les réfugiés reçoivent deux jours d'enseignement et d'auto-apprentissage par semaine. Deux demi-journées sont consacrées à des cours d'allemand, de mathématiques et d'enseignement général, dispensés par la spécialiste de la formation professionnelle Christine Blaser ; une demi-journée est consacrée à l'auto-apprentissage avec la méthode professionnelle "Rosetta Stone". Leur mentor les accompagne dans leurs devoirs. En outre, au moins une heure par jour est consacrée à l'apprentissage de l'allemand tout en travaillant. Pour que tout le monde se comprenne, la langue parlée est l'allemand.

Fragezeichen Rot Fxb 0929
Fragezeichen Rot Fxb 0004 col
Fragezeichen ocker

La formation professionnelle et personnelle -

la routine de travail quotidienne est constamment élargie.

Tous les 3-4 mois, un entretien est mené et documenté avec chaque réfugié. Outre le réfugié, l'enseignante et la cheffe de production sont également impliqués et, si nécessaire, le job coach / case manager.

L'enseignante tient un dossier pour chaque stagiaire, qui contient la documentation des entretiens, des tests de langue et d'aptitude ainsi que d'autres informations sur le potentiel éducatif et les connaissances professionnelles antérieures et les compétences spéciales de chaque stagiaire.

Fragezeichen Schwarz

L'objectif principal de KoKoTé est ,

rendre les réfugiés adultes (> 26 ans) aussi aptes que possible en termes d'éducation.

Pour atteindre cet objectif, une formation de rattrapage est planifiée et mise en œuvre et des connaissances et expériences dans le monde du travail sont acquises. En outre, la réalisation des objectifs exige que les réfugiés atteignent un certain niveau de langue (test de langue au début/à la fin du stage).

Ceci est important afin d'obtenir après le stage de base une solution de suivi sous la forme d'une année intermédiaire, d'un préapprentissage ou d'un apprentissage CFC/AFP. Les mesures de suivi - année intermédiaire et préapprentissage - sont possibles en combinaison avec un emploi à temps partiel en tant que couturier ou couturière. Les réfugiés les plus âgés ont ainsi la possibilité de rattraper leur retard scolaire sur deux ou trois ans et de se préparer à une formation professionnelle.

Fragezeichen Rot Fxb 6717